Je vous aie donc dévoilé hier les dessous de l'affaire (à savoir, pour les nouveaux, comment les meubles se patinent si vite chez Rose et Pivoine...)....  mais le pire et à venir...  Profitant donc honteusement de mes fifilles pour peindre mes chaises (d'ailleurs, il en reste deux, et les pieds de la table aussi d'ailleurs), je me suis carapatée chez Mamijo.... Qui est Mamijo ? c'est tout simplement ma troisième maman... j'ai ma maman bien à moi... celle qui m'a appris la couture, les fleurs et quasiment tout ce que je sais (sauf chanter....), j'ai ma maman du ciel, qui est aussi votre mère à toutes... et j'en aie une troisième... qui, a elle seule, a plus gardé zébulon que les deux autres réunies... qui est mon bras droit à la chorale... et qui surtout, m'a bien gâtée :

DSCN2877DSCN2878

deux draps de famille qui vont sauter aux fenêtres, quand je les aurai bien fait tremper et que je les aurai lavé et repassé (pas le plus passionnant...) et elle m'a donné en plus deux grands draps de dessous pour faire mes housses de chaises... ben, yaqua, fauquon, fallait !!!

D'autre part, je ne résiste pas à l'envie de vous montrer une photo du premier couvert sur ma table fraîchement cirée, et bien lustrée (vous aurriez vu yoyo frotter comme une malade avec son chiffon... ça vous aurait bien fait rigoler tiens !). Donc, petit couvert pour ma Lalo, la maraine de crapette, qui vient déjeuner tout les jeudis après avoir bossé au presbytère....

DSCN2880DSCN2881

Vous remarquerez que j'ai pris la photo de manière à ce qu'on ne voit pas l'infamante comode plein de... heuuuhhh... désordre.... sur la droite... qui décomplexe manifestement tant de bloggueuses....  Bon, c'est pas tout ça d'avoir un beau couvert, faut que j'aille lui faire un dej à ma lalo !